Conseil départemental de la Dordogne

GO
A A A
Vous êtes ici : Servir les citoyens  |  Environnement  |  _infos  |  actus  |  Vidange de l’étang de Saint-Estèphe : pourquoi, quand, comment ?
page précédente

Vidange de l’étang de Saint-Estèphe : pourquoi, quand, comment ?

page suivante

Améliorer la qualité des eaux du bassin versant de la Doue

Le Département se prépare à vidanger l’étang de Saint-Estèphe dans le courant du mois de novembre.

Cette vidange entre dans le cadre du plan de gestion piscicole engagé sur les étangs départementaux et s’inscrit dans le cadre d'une volonté du Département d'assurer un accès à tous aux équipements départementaux de loisirs.
Elle s’inscrit aussi et surtout dans la volonté affichée de nombreux acteurs locaux de voir s’améliorer la qualité des eaux du bassin versant de la Doue dont les problèmes récurrents de prolifération de cyanobactéries sont les éléments les plus visibles.

Le Département travaille en partenariat avec le Syndicat Intercommunal Des Eaux (SIDE) de la région de Nontron, le Parc Naturel Régional (PNR) Périgord Limousin, l’Agence de l’Eau Adour Garonne et l’Etat afin de procéder à cette vidange dans les meilleures conditions possibles. L’objectif est de lancer une dynamique de gestion coordonnée d’étangs, de mise en assec et d’effacement éventuel des étangs problématiques, conditions nécessaires pour un retour à un écoulement des eaux plus naturel et au milieu originel.

Une animation a été menée par le PNR afin de trouver des propriétaires d’étang intéressés par la démarche. La Communauté de communes du Périgord Vert Granitique devrait ainsi profiter de la vidange et des aménagements pour effacer un étang situé sur le domaine de la Beaufarie. Le Département quand à lui prévoit l’effacement d’un étang forestier lui appartenant à proximité du grand étang.

Dans ce cadre, le Département s’est investi dans des travaux préalables à la vidange. En effet, un bassin de décantation des boues est en cours de construction afin de retenir les sédiments et d’éviter le colmatage de la rivière. De même la pêcherie va être restaurée afin de permettre la récupération du poisson sans heurt et son transport vers d’autres étangs de seconde catégorie comme le stipule la réglementation.

Les travaux dureront jusqu’à fin octobre pour une ouverture de vanne prévue début novembre. La qualité des eaux de vidange sera surveillée par des analyses régulières afin de prévenir tout impact. La pêche finale quant à elle devrait intervenir fin novembre en fonction de l’avancée des travaux et de la pluviométrie. L’étang restera en assec jusqu’au début de l’année 2013.

 

© 2011 Conseil départemental de la Dordogne.
Tous droits réservés.