Conseil departemental de la Dordogne

GO
A A A
Vous êtes ici : Connaîtrele Conseil départemental  |  L’assemblée départementale  |  Opinions  |  Groupe communiste  |  Bientôt plus de Conseil général ?
page précédente

Bientôt plus de Conseil général ?

page suivante

C’est ce que nous propose le gouvernement depuis plusieurs mois.


Ainsi, finie la démocratie de proximité, finie la compétence générale qui permettent à des élus proches de nous de faciliter le développement économique, le sport, la culture, le soutien aux communes et aux associations.


Désormais, si ce projet de loi devenait réalité, ce serait les Intercommunalités portées à un minimum de 20 000 habitants et les Régions redécoupées qui gèreraient notre quotidien, c'est-à-dire la solidarité et l’égalité des territoires à la place des Communes et des Départements.


C’est inacceptable !


D’une part, ce projet ne figurait pas dans les propositions de François Hollande lors de l’élection présidentielle et les électeurs n’ont donc pas pu donner leurs avis et leurs votes en connaissance de cause. D’autre part, ce projet présenté comme un moyen d’économiser 25 milliards d’euros de dépenses publiques (ce dont tous les experts doutent) porte un coup aux services publics de proximité, à l’emploi, à la démocratie, à la solidarité, en cassant l’organisation territoriale et sociale qui structure notre pays depuis la Révolution et qui a fait ses preuves.


Alors, quelle puissance est plus écoutée que les Françaises et les Français ? Pourquoi détruire l’organisation de la République : Etat, Départements, communes, pour lui substituer celle de l’Europe, des Régions et des Intercommunalités ?


Sinon pour complaire aux tenants de l’Europe capitaliste qui avec Bruxelles et le traité de Lisbonne s’acharnent à exiger de notre pays l’abandon de son histoire pour se mettre aux normes de l’Europe et des marchés financiers, du libéralisme économique et de la mise en concurrence et de la marchandisation de tous les secteurs de la vie humaine.


Face à de tels enjeux, il est nécessaire que notre peuple puisse débattre et décider lui-même de son organisation territoriale. Un référendum est indispensable pour cela.


Groupe communiste
Contact : 05 53 02 20 31
e-mail : jpsalon1@wanadoo.fr
 

Président du Groupe communiste
Tél.  05 53 02 20 31 nous écrire

© 2011 Conseil général de la Dordogne.
Tous droits réservés.