Agrandir l'image, fenêtre modale

DuAu

Ajouter au bloc-notes

Culture

Exposition Château de Biron

Après une longue période d’absence imposée par la pandémie de COVID-19, un nouveau rendez-vous estival au château de Biron permet de découvrir des œuvres qui viennent enrichir la visite du site.

Voir sur la carteAjouter à mon calendrier

L’exposition Noblesse des lices, chefs-d’œuvre de la tapisserie du XVIe au XXIe siècle fera, je n’en doute pas, revenir au château tous ceux qui ont déjà eu l’occasion d’apprécier son histoire et celle des Gontaud-Biron à travers l’imposante architecture qu’ils ont créée pour y demeurer, et défendre leurs positions dans une région souvent en conflit.


L’exposition de cette année permet d’aborder la question des décors du château, le « paraître », qui n’est pas toujours superficiel. Paraître, pour le représentant d’une lignée de la noblesse, signifie faire montre de puissance et d’influence dans la vie politique de la baronnie et plus largement du royaume. La manifestation de ce pouvoir et sa longévité sont l’installation de la châtellenie sur un haut promontoire se couvrant de tours massives que l’on voit de loin et qui traversent les siècles. La matérialité et la permanence de cette assise territoriale, à l’évidence, n’est pas une illusion.


La fonction des tentures tissées se situe aussi en partie dans cet esprit d’ostentation. La présence de nombreuses tapisseries, produits de luxe, autrefois dans les pièces de réception et les espaces publics de l’édifice mais aujourd’hui disparues, laisse imaginer la prospérité de la seigneurie.  La pièce historiée a également pour but d’égayer le cadre de vie des propriétaires du lieu, et de leurs hôtes, et de maintenir la chaleur procurée par les cheminées. Les préoccupations de confort et de plaisir esthétique perdurent jusqu’à notre époque, et une sélection de tapisseries modernes et contemporaines atteste de l’intérêt des artistes des XXe et XXIe siècles pour les œuvres tissées de grand format à l’attention desquelles ils renouvellent les sujets, les compositions et la technique.


Un décor spectaculaire d’enduits peints dans le cabinet du bâtiment de la recette, restauré pendant le premier confinement, vient montrer que le « paraître » se situe parfois en des lieux inattendus, pour célébrer le prestige et la pérennité d’une noblesse d’Ancien Régime. La noblesse est, pour nous aujourd’hui, la beauté intemporelle et nous l’espérons immortelle de l’art qui a fait naître cette magnifique fresque italianisante.  


Avec les très belles pièces provenant de grandes collections comme celles du Mobilier national, du Centre national des Arts plastiques, de la Fondation Maeght ou du domaine de Chambord, de musées prestigieux, que je remercie chaleureusement, et de nos propres fonds, château de Bourdeilles, abbaye de Cadouin, fonds départemental d’art contemporain de Périgueux, l’exposition temporaire Noblesse des lices nous permet d’imaginer toutes les salles du château garnies de ces magnifiques tentures.

 

Télécharger