Conseil departemental de la Dordogne

GO
A A A
Vous êtes ici : Servir les citoyens  |  Aménagement du territoire  |  Les Routes  |  Gestion raisonnée des dépendances vertes  |  Une politique de développement durable
page précédente

Une politique de développement durable

page suivante

Gestion raisonnée des dépendances vertes

La Dordogne révise actuellement son premier plan de gestion raisonnée des dépendances vertes. Celle-ci est déjà mise en œuvre depuis quatre ans. Devant une grosse évolution des pratiques, un second plan devrait voir le jour en 2013. Actuellement, trois interventions sont effectuées pour le fauchage des accotements routiers : deux interventions entre le 1er mai et le 14 juillet permettent d’assurer la passe de sécurité et dégager la signalisation sur l’accotement. La troisième intervention, à partir du 15 août, concerne le débroussaillage du fossé et une largeur de machine en talus. Dans le second plan, pour aller encore plus loin dans la gestion raisonnée,  la hauteur de coupe de 8-10 cm devrait passer à 15 cm permettant une économie d'usure du matériel, une économie de carburant et le développement de la biodiversité.

Le choix du Zéro Herbicide

La Direction des routes et du Patrimoine Paysager a fait le choix du zéro herbicide pour l’entretien des dépendances vertes. Il a fallut retrouver des gestes mécaniques au lieu de désherber chimiquement au niveau des signalétiques et sous les glissières. Le fauchage se fait ici manuellement avec une débroussailleuse à dos. Pour le linéaire,  à l’acquisition de faucheuses sous glissières. Une Charte Zéro Herbicide a été élaborée « pour inciter les communes à nous rejoindre dans cette démarche, dans le cadre de l’agenda 21. Nous les invitons à réfléchir à la gestion différenciée de leurs espaces ». Un module de formations à d’ailleurs été mis au point avec le CNFPT (Centre National de la Fonction Publique territoriale) pour accompagner les communes. Un rappel de la réglementation sur l’utilisation des produits phytopharmaceutiques, l’élaboration d’un plan de désherbage communal accompagné de méthodes alternatives sur mesures et concrètes, ponctués d’actions fortes de communications au prés du public sont des outils forts d’aide à une nouvelle gestion du patrimoine communal. Ainsi, 50 d’entre elles, sur 500, ont déjà adhéré depuis 1ans 1/2.

Valoriser les déchets verts


L’objectif est de valoriser au maximum les déchets verts produits mais surtout de limiter leur production : « Le meilleur déchet est celui que l’on ne produit pas » . Le bois est stocké puis vendu. Sur les parties broyées en lisière de forêt, tout n’est pas valorisé à 100 % actuellement, mais « nous travaillons au lamier, afin de scier le bois sans le déchiqueter », précise Daniel Beauvois. Ces déchets sont récupérés afin de servir de paillage pour le service des espaces verts. « Nous en sommes à 30-40 % des objectifs. » Enfin, une convention a été signée avec le lycée agricole de Périgueux, qui crée actuellement une ferme de méthanisation.

Évolution du matériel

- développement des lamiers : sur les tracteurs, pour scier le bois en lisière de forêt, sans le déchiqueter et ainsi le récupérer pour le valoriser,
- développement des outils de balayage : de nombreuses matières organiques, des poussières, se déposent et favorisent les mauvaises herbes,
- développement de la technique de désherbage thermique,
- retour des pratiques manuelles avec l’utilisation de débroussailleuses.







Nos bureaux : Direction des routes et du Patrimoine Paysager 99 Avenue WINSTON CHURCHIL
24660 COULOUNIEIX-CHAMIERS
Nous écrire : Direction des Routes et du Patrimoine Paysager 2 rue Paul-Louis Courier – CS11200
24019 Périgueux Cedex
Tél.  05.53.06.87.00  /  Fax.  01.46.52.55.48 nous écrire

© 2011 Conseil départemental de la Dordogne.
Tous droits réservés.