Conseil général de la Dordogne

GO
A A A

Le Tour de France 2017 passe en Dordogne :-)

Vous êtes ici : Servir les citoyens  |  Environnement  |  Eau  |  Eaux souterraines  |  D'où provient l'eau du robinet ?
page précédente

D'où provient l'eau du robinet ?

page suivante

La Dordogne a la chance d'avoir une grande diversité de ressources qui permet d'assurer une bonne sécurisation de la distribution d'eau potable.

Trois types de ressources

Les prises d’eau en rivière :

En raison de problèmes qualitatifs, les prises d’eau en rivière tendent à être abandonnées quand cela est possible (substitution par forage). Néanmoins, ces prises d’eau en rivière présentent l’intérêt d’apporter un volume d’exploitation conséquent même s’il reste nécessaire de mettre en place un traitement ainsi que des périmètres de protection adaptés (station d’alerte notamment).

Les nappes superficielles (sources et puits) :

Elles présentent l’intérêt de se renouveler rapidement et ont un coût d’exploitation relativement faible (énergie « d’extraction » plus faible que pour un forage). Mais elles sont en général très vulnérables aux pollutions de surface et ont parfois des réserves insuffisantes pour satisfaire les besoins en période d’étiage.


Les nappes profondes (forages) :

Ces nappes présentent l’intérêt d’avoir un réservoir plus important et mieux préservé des pollutions superficielles. Ces aquifères profonds sont stratégiques et peuvent pallier les insuffisances des ressources plus superficielles.

L'évolution des prélèvements pour l'eau du robinet montre que les eaux souterraines sont de plus en plus sollicitées. Néanmoins, nulle ressource, même abondante, n'est infinie.
Des outils de gestion visant à la pérénité quantitative sont à mettre en place.










© 2011 Conseil départemental de la Dordogne.
Tous droits réservés.