Conseil général de la Dordogne

GO
A A A
Vous êtes ici : Servir les citoyens  |  Environnement  |  Filière bois-énergie  |  Le plan bois énergie Dordogne  |  Le Plan Bois Energie de la Dordogne
page précédente

Le Plan Bois Energie de la Dordogne

page suivante

Depuis 1994, le Département soutient le bois énergie.
Il s’appuie sur une richesse du département ; le massif forestier qui représente aujourd'hui 417 000 ha, soit le troisième département boisé de France.

En partenariat avec l’Agence De l’Environnement et de la Maîtrise de l’Energie (ADEME), de la Région et de l’Europe, 43 chaufferies centrales aux bois ont été créées dans des maisons de retraite, hôpitaux, collèges, établissements scolaires, ainsi que plusieurs « réseaux de chaleur » qui alimentent divers bâtiments publics.

Le Plan Bois Energie est une action de développement durable

  • une énergie au coût maîtrisé

Les réseaux de chaleur installés dans les bourgs ruraux permettent d'avoir accès à une énergie à un coût inférieur à celui du gaz de ville.



 

  • une énergie qui favorise le développement local

Pour toute nouvelle chaufferie bois, l’activité locale est renforcée : construction, entretien, approvisionnement local en plaquettes auprès d’agriculteurs et de scieries.

chantier de broyagebroyeur à plaquettesapprovisionnement de la chaufferie

 

  • une énergie respectueuse de l'environnement

L’utilisation du bois de nos forêts permet de lutter contre l’effet de serre en évitant les émissions de CO2 dans l’atmosphère.

La production de plaquettes nécessaires à l'alimentation des chaufferies du Département sur un an signifie :

  •  6.969 Tep économisées, (1Tonne équivalent pétrole = 1 tonne de fioul)
  • 16 700 tonnes de CO2 évitées,
  •  880 ha de forêt entretenus.

Le CO2 émis lors de la combustion est stocké par les arbres en phase de croissance. Les arbres abattus sont remplacés après exploitation.

L'utilisation du bois de nos forêts permet d'économiser les énergies fossiles non renouvelables (gaz et fuel).




    Plaquettes forestières                                            sacs de granulés
 

 

Le Plan Bois Energie : état des lieux à ce jour

Les 43 chaufferies installées permettent de valoriser de 22.000 tonnes de bois dont

  • 16 sont approvisionnées par les CUMA
  • 19 par des scieries du département,
  •  2 sont autonomes
  •  6 consomment des granulés de bois.


Concrètement cela signifie :

La mise en fonctionnement des chaufferies Bois dans :

•  les EHPAD, du Bugue, de La Juvénie à Payzac, de Salagnac (EHPAD de « Clairvivre »), de Saint Cyprien, de Lolme à Monpazier, du Buisson de Cadouin, de Villefranche-du-Périgord et de Carsac-Aillac,

•  la Résidence APEI de L’Isle à Antonne, le foyer le Bercail à Ste Foy de Belvès, la filature de l’Isle à Périgueux, du PIP aux Eyzies,  l’association Pégase à St Pierre de Frugie et de la MFR de Thiviers.

 

La création des réseaux de Chaleur Bois ou chaufferies dédiées sur les communes de :


• Bourdeix, Bourdeilles, Coux et Bigaroque, Douville, La Dornac, Goûts-Rossignol, Miallet, Meyrals, Beauregard et Bassac, Jumilhac le Grand, Saint-Pierre de Côle, Leguillac de Cercles, Villamblard, Rouffignac, Sarlande, Lanouaille, de Génis (financée par la région aquitaine seule), de St Geniès, l’IME et le Château de Neuvic enfin à Vanxains, réseau qui alimente les équipements publics du bourg (dont la Maison Familiale Rurale et le centre d’hébergement).

• plus spécifiques car en délégation de service public (DSP), les réseaux de chaleur du quartier du Gour de l’Arche à Périgueux et de Saint-Astier.

• Dans les établissements scolaires de : l’école primaire de Ribérac, le collège de Belvès, la Cité Scolaire (collège, lycée professionnel et internat) de Ribérac.

• les chaufferies dédiées des centres aquatiques de la Communauté d’Agglomération Périgourdine (CAP) à Champcevinel et de la Communauté de Communes du Nontronnais à Nontron.

 

Le bilan depuis 1994

  • 22M€ de travaux ont été réalisés dont 3M€ provenant du Conseil départemental de la Dordogne
  • 70 % travaux ont été réalisés par des entreprises locales,
  • 22 000 tonnes de bois, représentent 22 équivalents temps plein.

Le bois énergie est un débouché aux bois d’éclaircie et de taillis de châtaigners dépérissants (50 000 ha). Il contribue donc à l’amélioration des peuplements forestiers en Dordogne.

Le Plan Climat départemental, ainsi que l’Agenda 21 du Département, intègre le volet bois énergie.








Direction de l’Environnement et du Développement Durable 48 bis rue Paul Louis Courier
24000 PERIGUEUX
Tél.  05.53.06.80.01 nous écrire
Ces pages vous intéressent peut être :

© 2011 Conseil départemental de la Dordogne.
Tous droits réservés.