Conseil départemental de la Dordogne

GO
A A A
Vous êtes ici : Servir les citoyens  |  Environnement

Environnement

Le cingle de Trémolat en Dordogne
 
Le département de la Dordogne est riche de son terroir, envié pour sa qualité de vie et son art de vivre. Mais cette réputation nécessite une implication quotidienne du Conseil départementall en faveur de la gestion et de la protection de cet environnement.

Avec la mise en place de l'agenda 21 pour structurer nos politiques publiques, nous avons le souci permanent de concilier un développement économique respectueux des biodiversités locale et créateur d'emplois durables. Il est possible de vivre en harmonie avec son histoire et avec ses terroirs sans pour autant tomber dans l'écueil de la sanctuarisation du territoire.

L'eau, élément emblématique de notre patrimoine départemental, est un bien commun à sauvegarder par la préservation des milieux naturels divers et variés, une rationalisation volontaire et une évolution significative de ses usages.
Notre gestion des espaces naturels sensibles n'est que le volet le plus spectaculaire d'une politique plus globale d'éducation à l'environnement.

Parce que nous voulons qu'en Dordogne chacun puisse agir au quotidien en citoyen respectueux de l'environnement et soucieux de l'avenir des générations futures, nous agissons aussi pour la gestion des déchets et la préservation du climat.

 L'eau, notre bien le plus précieux. Nous agissons aujourd'hui pour préserver la ressource de demain. Le Conseil départemental s'efforce de nouer des partenariats avec l'ensemble des acteurs qui interviennent dans le secteur. Outre la collaboration institutionnelle que nous pouvons développer avec les services de l'Etat, de la Région ou l'Agence de l'Eau, nous sommes également aux côtés des collectivités locales.
C'est à ce titre que le Département accompagne financièrement et/ou techniquement les communes et leurs syndicats dans les domaines de l'eau potable, de l'assainissement collectif et non collectif ou encore les rivières.
Par ces actions, nous nous efforçons de privilégier la connaissance et la prévention, la gestion et la protection de la ressource en eau, la protection et la valorisation des milieux.

 Sensibiliser à l'environnement. L'éducation à l'environnement est un prolongement de l'apprentissage à la citoyenneté. Pour ce faire, nous avons notamment mis en place un plan de gestion des Espaces Naturels Sensibles. Cette mission confiée par la loi aux Départements nous permet d'accompagner et de soutenir financièrement et techniquement l'émergence de projets de conservation des espaces naturels d'intérêt majeur en les ouvrant au public en partenariat avec les collectivités locales. Il est alors possible de sensibiliser la population de manière ludique aux grands enjeux de la biodiversité. Parce que nous souhaitons préparer les générations futures à devenir des citoyens du monde accomplis, le Conseil départemental poursuit une politique active d'éducation à l'environnement dans les collèges et en partenariat avec le Conseil départemental junior.

 Agir au quotidien pour la planète. Qu'il s'agisse des déchets ménagers comme des déchets banals des entreprises, chacun peut agir efficacement pour l'environnement. Nous devons faire en sorte de détourner un maximum de déchets de l'enfouissement en favorisant leurs réutilisations. C'est l'objectif que soutient le Conseil départemental avec le Plan de Prévention et de Gestion des Déchets Non Dangereux et du Plan de Prévention et de Gestion des Déchets issus de chantiers du bâtiment et des travaux publics. Enfin, parce qu'il n'y a pas de développement durable sans une politique active en faveur du climat, nous savons faire de nos ressources naturelles un atout pour limiter l'épuisement des énergies fossiles. A l'origine du Plan Bois Energie, nous avons fait de la gestion de nos forêts un atout pour préserver les grands équilibres de la planète. Entre renouvellement des plantations et restructuration des châtaigniers dépérissants, la plaquette forestière est à la base d'une filière énergétique locale.

 


Zoom sur Moustique tigre : ce que vous devez savoir

illustration Moustique tigre : ce que vous devez savoir

La Dordogne est désormais classée au niveau 1 du plan anti-dissémination de la dengue et du chikungunya, virus que le moustique tigre (Aedes albopictus) est susceptible de transmettre (tout comme le virus Zika) dès lors qu’il rencontre une personne récemment infectée.
Ce moustique s’est propagé rapidement en France, depuis l’Italie.
La seule façon de limiter sa prolifération (il se développe dans les eaux stagnantes situées autour des zones habitées) est de détruire les endroits où il se reproduit. Aussi, les services de l’État et les collectivités se mettent en ordre de marche pour pouvoir faire le rapprochement très rapide entre la détection d’un malade et la présence du moustique. Pour la période de nuisance du moustique tigre (de mai à novembre), la préfecture va prendre un arrêté décrivant les opérations de surveillance et de lutte contre le moustique tigre.


Zoom sur Première conférence départementale pour développer avec les collectivités notre Territoire

illustration Première conférence départementale pour développer avec les collectivités notre Territoire

Lundi 6 juin au Centre Départemental de la Communication, s’est tenue, à l’initiative de Germinal Peiro, Président du Conseil départemental, la première conférence départementale des territoires.

Avec la dernière réforme territoriale, l’agrandissement des Régions et les transferts de compétences le couple Département/Intercommunalité est appelé à jouer un rôle majeur, comme acteur de proximité. L’objectif de cette conférence qui réunissait les Conseillers départementaux, Conseillers régionaux et les élus des intercommunalités était d’informer tous les acteurs du territoire du rôle que jouera désormais le Département pour le développement de la Dordogne. Lieu de concertation et d’échanges ce rendez-vous sera renouvelé deux fois par an.


Zoom sur L'ambroisie, une plante allergisante qui nous envahit. Le département montre l'exemple.

illustration L'ambroisie, une plante allergisante qui nous envahit. Le département montre l'exemple.

En association avec l'Agence Régionale de Santé, la FREDON Aquitaine, organisme à vocation sanitaire dans le domaine du végétal, conduit la veille sur l'ambroisie à feuilles d'armoise (Ambrosia artemisiifolia L).

Cette plante annuelle, dont le pollen est très allergisant pour l'homme, pose des problèmes de santé publique.

Cette mission a pour objectifs de recenser les territoires infestés afin de suivre l'évolution de ces populations et de fédérer un réseau local d'observateurs. La mobilisation collective est la clé de la gestion de cette plante envahissante.


Zoom sur Actions régionales de lutte contre la précarité énergétique

illustration Actions régionales de lutte contre la précarité énergétique

Ce film, intégralement financé par l’ADEME, valorise particulièrement les actions conduites sur la Dordogne par le Conseil Départemental et ses partenaires.
Vous trouverez :
Au début du film, la présentation de l’appartement témoin, avec les interventions de l’ADIL 24 et de Dordogne Habitat,
En milieu de film, la présentation du programme Départemental de lutte contre la précarité énergétique, de l’aide Départementale à 500 € et des aides de l’Anah, avec les interventions du PACT 24 et de Mme VARAILLAS.


Zoom sur Villes et villages Fleuris de la Dordogne

illustration Villes et villages Fleuris de la Dordogne

Le Jury Départemental des Villes et Villages Fleuris reprend la route jusqu'au 10 juillet pour 12 journées de visites à la découverte et rencontre de 50 Villes et Villages de la Dordogne qui participent à ce Label mais aussi 28 communes au niveau régional.

Une démarche animée, pilotée et développée sous la responsabilité du Pôle Paysage et Espaces Verts du Conseil Départemental depuis 2012.

  • Réunion avec les professionnels de la filière avicole

    illustration Réunion avec les professionnels de la filière avicole 03/08/2016 Mercredi 3 août, à l’initiative de Germinal Peiro, Président du Conseil départemental une réunion avec les professionnels de la filière avicole a été organisée avec la participation d’Anne-Gaëlle Baudouin-Clerc, Préfète de la Dordogne. Faisant suite à de nombreux échanges avec les représentants de la filière, cette réunion avait pour objectif de faire le point sur la situation de la filière et d’évoquer son avenir. lire la suite

  • François HOLLANDE en Dordogne

    illustration François HOLLANDE en Dordogne 20/07/2016 J’accueillais ce matin le Président de la République au Centre National d’Entraînement des Forces de Gendarmerie de Saint Astier pour rencontrer les membres de la réserve opérationnelle en formation, en particulier les jeunes qui ont souhaité s’investir pour protéger leur pays en répondant à l’appel. lire la suite

  • Sous les lignes, prudence : restons à distance

    illustration Sous les lignes, prudence : restons à distance 13/07/2016 A travers une nouvelle campagne d’information « Sous les lignes, prudence : restons à distance », les gestionnaires des réseaux d’électricité RTE et Enedis sensibilisent le grand public et les professionnels aux risques électriques. Des vidéos et des brochures d’information apportent de nombreux conseils de sécurité pour les personnes exerçant des activités à proximité des lignes électriques (pêcheurs, agriculteurs,…), pour éviter tout risque de brûlure ou d’électrocution. lire la suite


 

© 2011 Conseil départemental de la Dordogne.
Tous droits réservés.

Sites annexes au département