Conseil departemental de la Dordogne

GO
A A A
Vous êtes ici : Servir les citoyens
page précédente

Un budget solidaire et redistributif de 504,5 millions d’euros pour la Dordogne

page suivante

A l’issue de la session budgétaire, l’Assemblée départementale a voté vendredi 10 février 2017, le budget primitif pour l’année 2017. Afin d’assurer ses missions et de maintenir un niveau d’investissement significatif, ce sont trois mesures principales qui ont guidé l’élaboration du document budgétaire :

  • la poursuite de l’action de maîtrise de la dette, dont la gestion reste saine, avec un taux moyen bien inférieur à la moyenne des départements (1,97 %). Conformément aux engagements, le recours à l’emprunt continue de diminuer cette année (39 M€) ;
  • une hausse modérée de la fiscalité départementale sur le foncier bâti (+ 4,5%), qui équivaut à une participation supplémentaire moyenne de 1,20 € par mois et par bien imposable. Seule une telle mesure permet de maintenir le niveau d’accompagnement en direction des communes et du monde associatif.
  • la poursuite des efforts d’économies sur le fonctionnement de la collectivité, avec notamment une stabilisation des crédits de fonctionnement hors dépenses sociales, la diminution des subventions de fonctionnement aux outils départementaux (laboratoire départemental, SDIS, parc départemental) et la stabilisation de la masse salariale (en 2016, le nombre d’agents a diminué de 1,3 % soit 31 postes).

 

Les principaux programmes de 2017
En investissement, l’aide aux communes est maintenue à un niveau élevé, à la faveur du lancement de la nouvelle double contractualisation en faveur des communes et des intercommunalités.


La participation du Département au Syndicat Mixte Périgord Numérique pour 2017 s’élève à 4,2 millions d’euros. Les travaux, programmés cette année à hauteur de 28,6 millions d’euros, prévoient ainsi le fibrage de 31 NRA-ZO, de ZAE et d’entreprises, de nouvelles opérations de montée en débit et le déploiement les premières plaques de FTTH.


Les opérations routières seront confortées, qu’il s’agisse de voirie départementale ou d’opérations nouvelles afin de permettre l’amélioration de la sécurité et le soutien de l’activité économique. Parmi les projets majeurs, les aménagements du contournement ouest de Mussidan, le contournement de Beynac et la déviation de Nontron.


Le programme des travaux dans les collèges prévoit en particulier le début de la restructuration des collèges de Piégut et de La Force et la salle d’évolution sportive du collège Michel de Montaigne à Périgueux.


Des travaux visant à valoriser les sites naturels du département seront engagés dans le cadre de l’ambition d’excellence environnementale


Le dispositif de prêt d’honneur aux étudiants de l’enseignement supérieur issus de familles modestes, créé en septembre 2016, est reconduit cette année.


Enfin, en matière de fonctionnement, le nouveau service de la vie associative sera chargé de gérer et d’instruire les dossiers relatifs au soutien apporté par le Département aux associations culturelles, sportives, sociales, économiques… dans l’objectif de maintenir le niveau de soutien à l’ensemble des clubs et associations qui sont les premiers garants du lien social sur le territoire.


Compte tenu du contexte financier et de la persistance de l’effet ciseau, le budget 2017 voté par la majorité des élus départementaux est un budget sérieux, construit autour de mesures équilibrées ; un budget redistributif, qui permet d’assumer les compétences de solidarité sans renoncer aux investissements (collèges, routes, Très-Haut-Débit…), ni aux aides aux communes et au monde associatif ; un budget responsable qui préserve l’avenir grâce à la maîtrise de la dette.

 

 


© 2011 Conseil départemental de la Dordogne.
Tous droits réservés.