Conseil départemental de la Dordogne

GO
A A A
Vous êtes ici : Servir les citoyens
page précédente

Visite du chantier des travaux de contournement de Mussidan

page suivante

Après la réalisation de 10 tranches de travaux entre Ribérac et Mussidan de 1998 à 2003, puis la requalification de la route départementale n° 709 entre Bergerac et Les Lèches de 2003 à 2009 et enfin l’achèvement de la déviation de BERGERAC en juin 2013, le contournement ouest de MUSSIDAN, reliant l’autoroute A89 à la route départementale 6089 (ex RN 89), constitue l’aboutissement de l’aménagement de la route départementale n° 709, axe structurant Nord-Sud dans la partie Ouest du Département.


En effet, avec l’arrivée de l’autoroute A89 Bordeaux – Clermont Ferrand, l’amélioration générale du niveau de service de la route départementale n°709 de manière à permettre le désenclavement du Bergeracois en direction de l’échangeur des Lèches de l’autoroute A89 était indispensable pour capter une partie du trafic de transit ainsi que le rattachement de cet itinéraire avec la route départementale n°6089 (anciennement route nationale 89).

La déviation de Mussidan en quelques chiffres et dates

Prise en considération : 8 octobre 1999.


Déclaré d’utilité Publique : 3 août 2001, prorogé le 22 juin 2006


Communes concernées :
Saint Médard de Mussidan et Les Lèches


Longueur : 4,20 km


Coût : 14,9 M€


Section Nord 1,7 km : (RD 6089 – RD 20) : coût 9,4 m€
- Pont-rail du Vacher : mis en service le 3 novembre 2014.
- Giratoire de Chauseys : mis en service le 15 septembre 2014
- Inauguration et ouverture à la circulation de la section RD 6089 - RD 20 : 20 décembre 2014


Section Sud 2,5km : (RD 20 –RD709) : coût 5,5 m€
- Terrassements : 2016-2017
- Giratoire RD709-chaussées-équipements : 2018.
- Chaussée à 2 voies sur une plateforme routière de 12m
- Emprise totale de la section : 11 ha


L’archéologie préventive :
L'archéologie sur le contournement de Mussidan a été réalisée par le service départemental, sur cinq ans, pour un coût total qui avoisine 1,5 m€.

Avancement du chantier en cours

Les travaux de terrassements ont été attribué à l’entreprise COLAS SUD-OUEST pour un montant de 2 197 755,44 € HT soit 2 637 306,53 € TTC.


Le marché comprend 2 phases avec le calendrier suivant :

  • Phase n° 1 : en 2016

- la réalisation des terrassements et de l’assainissement abscisse 40-1860,
- la réalisation d’un ouvrage cadre assurant la continuité du chemin de Défense de la Forêt contre les Incendies pour passages des véhicules légers et des véhicules de secours,
- la mise en sécurité et la garde du chantier.

 

  • Phase n°2 : 2017

- abscisses 2100-2520 : réalisation des terrassements, de l’assainissement et du drainage de grande profondeur pour la stabilisation des talus du déblai
- la réalisation de la couche de forme - abscisse 40-2520.


Les travaux de décapage ont débuté le 22 mai dernier et se poursuivent par d’importants mouvements de terre au moyen d’une quinzaine de personnes, à la manoeuvre de pelles, tombereaux et autres niveleuses. C’est au total près de 60 000 m3 de déblais et 45 000 m3 de remblais qui seront exécutés avant l’automne.


Des drains ont quant à eux été réalisés en crête des zones terrassées au moyen d’une trancheuse et seront suivis, courant juillet, par la réalisation des drains obliques nécessaires à la stabilisation des talus de déblais encadrant la future chaussée.


Ces travaux de terrassement laisseront enfin place à la réalisation de la couche de forme (base structurelle devant recevoir la future chaussée). La chaussée ne sera réalisée que lors du prochain exercice budgétaire en 2018.


Il convient aussi de signaler que les équipes de travaux, soucieuses des impacts environnementaux, ont procédé, en lien avec les services compétents en charge de la protection de la biodiversité, au déplacement de batraciens et d’amphibiens localisés à la fontaine de Courtaise et impactée par les terrassements.


Des aménagements de substitution de cette zone humide seront prochainement exécutés en rive de la nouvelle infratsructure routière afin de recréer des habitats terrestres et aquatiques, favorables à l’accueil de ces amphibiens et permettre ainsi une réappropriation des lieux par les espèces déplacées. Ces aménagements s’inscrivent dans le cadre des mesures compensatoires édictées par l’arrêté relatif à la Loi sur l’eau et les Milieux Aquatiques du 31 mars 2011.


Calendrier prévisionnel :


Les travaux de cette 2e tranche sont réalisés en 3 phases :

 

  • 2016 : 1re phase de terrassement du PR 40 au PR 1860 ;
  • 2017 : 2e phase de terrassement du PR 1860 au PR 2520 dont déblai de la Fontaine Courtaise ;
  • 2018 : réalisation du giratoire de la RD709, des chaussées, des équipements, de la signalisation et de l’aire de covoiturage

 

 


© 2011 Conseil départemental de la Dordogne.
Tous droits réservés.