Photo Romain Rongiéras / DL
Ajouter au bloc-note

Social Solidarité

Covid-19 : le Département volontaire pour contribuer à la réussite de la campagne de vaccination

Germinal Peiro était à l’hôpital de Périgueux aux côtés des services de l’Etat et des personnels hospitaliers pour le lancement de la campagne de vaccination contre la COVID-19 en Dordogne jeudi 7 janvier.

Publié le

La situation sanitaire inédite que nous subissons réclame de la part de l’ensemble des pouvoirs publics et des autorités, locales comme nationale, de la responsabilité et de la solidarité.

C’est dans cet état d’esprit constructif que le Département s’est engagé en permanence, et dès le début de la pandémie, contre le virus : mobilisation des moyens techniques et humains de la collectivité (mobilisation exemplaire du Laboratoire départemental pour la réalisation des tests de dépistage dans le cadre d’une très bonne collaboration avec NovaBio (120.000 tests réalisés depuis avril) ; achat de masques destinés aux personnels soignants et aides à domicile, dont une bonne partie ont été mis à disposition des services de l’Etat ; distribution d’un masque en tissu réalisable pour chaque habitant du département, grâce à la mobilisation de près de 3000 couturiers et couturières bénévoles dans le cadre de l’opération Masques Citoyens et mise à disposition de 2 masques à l’ensemble des 17 000 collégiens du département)…

Dans cette phase décisive de lancement de la campagne de vaccination, le Département sera présent aux côtés des services hospitaliers et de l’Etat afin d’apporter sa contribution, volontaire et active, à la réussite de cette campagne.

Il dispose pour cela de plusieurs moyens mobilisables :

  • des moyens en personnels (médecins et infirmiers).
  • pour la campagne élargie (« grand public »), en dehors des médecins et infirmiers du Département, pourraient également être mis à contribution les personnels habilités du SDIS.
  • des bâtiments adaptés qui pourraient servir de sites de vaccination :
    • les Maisons du Département,
    • certains Centres Médico-Sociaux (suffisamment vastes avec des accès dissociés),
    • certains gymnases (collèges),
    • les casernes du SDIS…
  • des moyens logistiques :
    • le Laboratoire départemental possède à Coulounieix-Chamiers trois congélateurs compatibles avec les exigences de conservation du vaccin (2 de 700 litres, 1 de 400 litres). Celui de 400 litres peut être libéré très rapidement et mis à disposition.
    • Les services du Département sont également en discussion avec NovaBio pour la mise à disposition éventuelle d’un congélateur supplémentaire.
    • Les agents et les véhicules de transport agréés du Laboratoire pourraient assurer une partie de la logistique d’acheminement des doses de vaccin entre les sites de stockage et les lieux de vaccination en Dordogne (bien entendu sous l’autorité de l’ARS).