Ajouter au bloc-note

Numérique

Des nouveaux pylônes de téléphonie mobile déployés pour éradiquer les zones blanches

Sous l'impulsion du syndicat mixte Périgord Numérique, plusieurs nouveaux pylônes de téléphonie mobile sont actuellement déployés en Dordogne. Objectif : supprimer les zones blanches et redonner de l'attractivité aux territoires ruraux.

Publié le

Depuis quelques mois, l'absence de couverture mobile ou sa très mauvaise qualité sur le secteur de Valeuil n'est plus qu'un lointain souvenir. Un nouveau pylône de téléphonie a en effet été érigé à 254 mètres de haut, au-dessus du château d'eau de Bourland pour couvrir une zone considée comme stratégique.

D'un coût inférieur à 100.000€ avec une participation de l’Etat à venir d’environ 50.000€, il a été mis en service par Orange pour les 4 opérateurs (Orange, SFR, Bouygues et Free). Il est raccordé en fibre optique et dessert les technologies mobile 3G et 4G.

100 pylônes déployés d'ici 2022

Dans le cadre du New Deal, les remontées de mauvaise couverture fixe et mobile ont permis des projets de construction sur Bourdeilles et Cantillac notamment. D’autres études seront réalisées pour donner lieu aux améliorations ciblées nécessaires. L’arrivée de la fibre optique permettra aussi d’améliorer la couverture à l’intérieur des maisons avec des solutions « Voix sur Wifi ».

A ce jour en Dordogne, en ce qui concerne les investissements des opérateurs ou les différents volets du plan New Deal Mobile (Couverture ciblée, 4G fixe, axes routiers prioritaires), ce sont environ 100 projets qui sont réalisés depuis 2015 ou en cours de réalisation d’ici 2022, par Périgord Numérique ou avec son accompagnement.

Ainsi, la couverture a pu être améliorée dans plusieurs secteurs (Saint-Privat, Coly, Valeuil, Veyrines-de-Domme, Bouzic, Antonne-et-Trigonant, Borreze, Jayac, Grand Brassac, Javerlhac, Lacropte, Fraisse), et va continuer à l'être (La Jemaye, Siorac, Dussac, Saint-Mesmin, Monestier, Abjat, Sainte-Orse, Eygurande, Monestier, Abjat-sur-Bandiat, Augignac, Bourdeilles, Coux, Faux, Bassillac, Biron, Gaugeac, Saint-Felix-de-Reilhac, etc.).

Un projet unique en France

D’ici 2025, si les engagements de l’Etat et des opérateurs se confirment, ce seront au moins 20 pylônes de plus qui seront construits, permettant notamment l’amélioration sur les axes routiers principaux et dans les trains.

A la fin du mois, le pylône desservant l’étang de La Jemaye sera mis en service.

Pour la commune de Dussac, c’est le seul projet en France qui sera mis en service avec un protocole de 12 mois, grâce à la volonté du maire, de Périgord Numérique, du Conseil départemental, de la préfecture et des opérateurs. La réalisation de ce pylône sera prise comme modèle dans toute la France.