Ajouter au bloc-note

Société

La caserne des pompiers de Brantôme reconstruite à neuf

La commune de Brantôme va bientôt disposer d'un nouveau centre d’incendie et de secours. Construit en périphérie de la Venise verte du Périgord, il viendra remplacer l'ancienne caserne vieillissante qui n'était plus adaptée aux besoins actuels. Il s'agit du 14e centre de secours reconstruit sur les 41 que compte le département.

Publié le

Construit en 1952 dans le centre ville de Brantôme, l'actuel centre d’incendie et de secours qui intervient sur la ville et sur 18 autres communes alentour ne répondait plus aux besoins fonctionnels et opérationnels.

Après étude de plusieurs hypothèses et concertation avec les communes du secteur, il a été décidé de reconstruire le centre d’incendie et de secours sur un autre site, en périphérie de la ville, sur la zone d'activité de Font Vendôme, à proximité immédiate des principaux axes de communication.

La première pierre de ces nouveaux locaux a été posée jeudi 4 mars, en présence notamment du président du SDIS (Service départemental d'incendie et de secours) Germinal Peiro et des deux conseillers départementaux du canton Jeannik Nadal et Marie-Pascale Robert-Rolin.

Un bâtiment fonctionnel

Le bâtiment, d'un peu mois de 1.000 m2, a été conçu de manière à répondre aux besoins d'aujourd'hui. Trois pôles ont été définis pour l'organisation des espaces : les locaux opérationnels, dont font partie le standard et les vestiaires/sanitaires, placés en rez-de-chaussée les locaux administratifs, dont bureaux et salle de réunions (étage), et les locaux techniques, dont les remises à véhicules.

Le nouveau centre d'incendie et de secours devrait être livré au mois de novembre prochain. Il s'agit du 14e centre de secours reconstruit sur les 41 que compte le département. Le prochain sera à Bergerac puis, très certainement celui du Bugue.

Une forte participation des communes

L'opération de reconstruction de la caserne de Brantôme est chiffrée à 1,790M€ TTC, financée pour près d'un tiers par les 19 communes alentours (près de 8.100 habitants), à raison de 70 euros par habitant.

L'an dernier, le centre de secours de Brantôme, qui compte 37 sapeurs-pompiers volontaires (dont 7 femmes), a réalisé 500 interventions.