Ajouter au bloc-note

Éducation, Environnement

La première graine de la légumerie départementale à Bergerac est semée

Une légumerie départementale va prochainement voir le jour sur l'ancien site militaire de l'ESCAT. Porté par la Communauté d'agglomération bergeracoise (CAB) dans le cadre de son programme d'excellence alimentaire, ce projet doit permettre aux opérateurs de la restauration collective de travailler avec des produits locaux et de qualité, issus de l’agriculture bio de proximité.

Publié le

Pour l'instant, le grand hangar de 4.800 m2 est encore un peu vide, mais d'ici neuf mois environ, près d'un tiers sera occupé par le projet du projet d'excellence alimentaire porté par la CAB. Ce projet, articulé autour du "manger local", se divise en trois parties : une plateforme logistique, une légumerie départementale et un atelier de transformation et de valorisation multi-espèces.

Objectif de cette plateforme dédiée au stockage et à la première transformation de légumes, répondre à la demande croissante de produits locaux bruts.

La légumerie doit également permettre aux opérateurs de la restauration collective de travailler avec des produits locaux et de qualité, issus de l’agriculture bio de proximité. Le projet prévoit notamment que les légumes soient découpés, mis sous vide ou congelés pour être expédiés vers la restauration collective.

La légumerie, qui devrait traiter 360 tonnes de légumes bruts par an, répondra à un double enjeu : proposer un nouveau modèle économique et de nouvelles pratiques de production aux agriculteurs, tout en satisfaisant aux besoins d'approvisionnement en volume et en s'adaptant aux besoins de la restauration collective.

Les travaux de la légumerie doivent durer 9 mois. D’un montant de 1,7M€HT, ils sont financés à hauteur de 213.396€ par le Département de la Dordogne.